Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Accueil
décembre 05
Suppression de la GPO pour les mots de passes complexes

L'installation par défaut d'Active Directory installe des stratégies de groupe qui renforce la sécurité des comptes utilisateurs en exigeant des mots de passe complexe.

Cela va nous compliquer le travail par la suite, aussi dans le cadre de la formation, l'on va désactiver l'exigence de mot de passe complexe.

  • Ouvrer le menu Démarrer puis ouvrer le dossier Outils d'administration, enfin lancer la console de gestion de Stratégie de Groupes.

  • Ouvrir le nœud de la forêt et celui du domaine pour lancer la modification de la GPO Default Domain Policy.
  • Configurer la GPO avec les paramètres suivants :

Ouvrir le nœud Configuration de l'ordinateur \Stratégies\Paramètres Windows\ Paramètres de sécurité \Stratégie de comptes\Stratégie de mot de passe :

Remplacer les valeurs :

Stratégie

Paramètres de stratégie

Nouveau paramètres

Conserver l'historique des mots de passe

24 mots de passe mémorisés

 

Durée de vie maximale du mot de passe

42 jours

 

Durée de vie minimale du mot de passe

1 jours

0 jours

Enregistrer les mots de passe en utilisant un chiffrement réversible

Désactivé

 

Le mot de passe doit respecter des exigences de complexité

Activé

Désactivé

Longueur minimale du mot de passe

7 caractère(s)

1 caractère

 

Pour des raisons de sécurités et pour ne pas désactiver des services il faut impérativement que tous les comptes Windows aient un mot de passe non vide.

  • Lancer une invite de commande ( Run Cmd ) et lancer la ligne de commande gpupdate /force pour forcer la mises à jours des stratégies de groupe.
  • Vérifier éventuellement la mise à jour en créant un compte AD avec un mot de passe simple.
décembre 04
Commande

Install-WindowsFeature DHCP -IncludeManagementTools Restart-service dhcpserver

#pour autoriser un serveur dans l'ad

Add-DhcpServerInDC -DnsName DHCP1.corp.contoso.com -IPAddress 10.0.0.3 

#​pour voir les serveurs autorisés dans l'ad

Get-DhcpServerInDC Autre commande..


 

Add-DhcpServerv4Scope -name "Corpnet" -StartRange 10.0.0.1 -EndRange 10.0.0.254 -SubnetMask 255.255.255.0 -State Active`

Add-DhcpServerv4ExclusionRange -ScopeID 10.0.0.0 -StartRange 10.0.0.1 -EndRange 10.0.0.15`

Set-DhcpServerv4OptionValue -OptionID 3 -Value 10.0.0.1 -ScopeID 10.0.0.0 -ComputerName DHCP1.corp.contoso.com`

Set-DhcpServerv4OptionValue -DnsDomain corp.contoso.com -DnsServer 10.0.0.2

décembre 04
      I.          Installation du Contrôleur de domaine.

      I.          Installation du Contrôleur de domaine.

1.     Initialisation de la machine :

A.     Importez ou créer une machine virtuelle Windows Server 2012 R2,
Pensez à affecter aux machines virtuelles l’ensemble des cœurs de processeurs présents sur la machine physique.
Pour la machine qui est Contrôleur de domaine, on peut passer en mémoire dynamique pour permettre à la machine d’utiliser entre 600 Mo et 2000 Mo de Ram en fonction des besoins.
Si l’hôte est en Windows 2012 R2 on peut activer dans les services d’intégrations de la machine virtuelles « les services d’invités » pour disposer des fonctionnalités d’affichage de Session Etendue.
B.     Une fois la machine installée, on aura systématiquement besoin d’effectuer les étapes :
·        Renommer la machine
·        Assigner l’adresse IP
·        Désactiver la sécurité renforcée Internet Explorer
·        Ajouter un équivalent du menu démarrer dans la machine (optionnel)
·        Activer le Bureau à distance  et ouvrir le ports 3389 sur le pare feu en TCP et UDP
Pour désactiver la sécurité renforcée sur Internet Explorer on lance le script suivant
     $AdminKey = "HKLM:\SOFTWARE\Microsoft\Active Setup\Installed Components\{A509B1A7-37EF-4b3f-8CFC-4F3A74704073}"
    $UserKey = "HKLM:\SOFTWARE\Microsoft\Active Setup\Installed Components\{A509B1A8-37EF-4b3f-8CFC-4F3A74704073}"
    Set-ItemProperty -Path $AdminKey -Name "IsInstalled" -Value 0
    Set-ItemProperty -Path $UserKey -Name "IsInstalled" -Value 0
    Stop-Process -Name Explorer
    Write-Host "IE Enhanced Security Configuration (ESC) has been disabled." -ForegroundColor Green
 
Pour les autres paramètres et pour installer les binaires d’Active Directory on lance le script suivant en changeant auparavant les variables correspondants
·        au nom Netbios de la machine,
·        à son adresse IP,
·        à sa passerelle
·        et l’adresse du serveur DNS.
 
$Nomdeserveur="Srv01"
$AdressIP="172.16.7.203"
$Gateway="172.16.7.1"
$AdressDNS="8.8.8.8"
 
Net user Admin01 Aw2 /add
Net localgroup Administrateurs Admin01 /ADD
 
set-ExecutionPolicy -ExecutionPolicy Unrestricted -Force -Confirm:$false
# Configuration réseau
New-NetIPAddress -IPAddress $AdressIP -PrefixLength 16 -defaultgateway $Gateway -InterfaceAlias Ethernet
Set-DnsClientServerAddress -ServerAddresses $AdressDNS -InterfaceAlias Ethernet
# Installation des composants Active Directory
Add-WindowsFeature AD-Domain-Services,GPMC,RSAT,RSAT-Role-Tools,RSAT-AD-Tools,RSAT-AD-PowerShell,RSAT-ADDS,RSAT-AD-AdminCenter
Rename-Computer -NewName $Nomdeserveur
Set-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic
 
Restart-Computer
 
PS : Durant l’installation, la machine doit avoir chargé le média d’installation de Windows 2012 R2 Server sans quoi elle ne peut retrouver les binaires d’installations.
 

2.     Installation de l’Active Directory via l’interface graphique

Suivre la procédure donnée dans le document le document « Installation Active Directory.docx »

3.     Installation de l’Active Directory en ligne de commande

 
Installation de l’Active Directory grâce à PowerShell
Changer les variables du nom de domaine et du mot de passe de restauration des services d’annuaires dans les scripts suivant.
Enregistrer votre script pour le lancer sur le serveur  à promouvoir en Contrôleur de domaine.
 
$Mondomain="WinCloud2.priv"
$PwdrestaurationAD=ConvertTo-SecureString("Paris.13!") -asplaintext -force
 
Install-ADDSForest -DomainName $Mondomain -SafeModeAdministratorPassword $PwdrestaurationAD -InstallDns -Confirm:$false
 
Vérifier le niveau fonctionnel de la forêt à l’aide de la console Domaine et Approbation Active Directory.
Vérifier le niveau fonctionnel du domaine à l’aide de la console Utilisateur et Ordinateur Active Directory.

4.     Vérifiez que les enregistrements de ressources SRV ont été inscrits dans le système DNS

 
Dans l’arborescence de l’outil d’administration DNS, développez le nom de votre ordinateur puis la zone de recherche directe, et enfin cliquez sur <mondomaine>.lan.
 
Quel est le rôle des dossiers qui viennent d’apparaître ?
A quoi correspondent les enregistrements se trouvant dans le dossier _tcp ?
Fermez l’outil d’administration DNS.

5.     Vérifiez la création de la base de données et des fichiers de log

Ouvrez le menu Start puis l’option Run… (R), puis tapez :
%systemroot%\ntds et validez.
Que contient ce répertoire ?
Fermez la fenêtre NTDS

décembre 02
TP Evaluation des GPO

Test de stratégie de groupe :

Via les Stratégies présente dans la GPO Local d’un poste (en passant par la Configuration utilisateur \Modèle d’administration\Système ), vous configurerez la GPO locale de façon à interdire le lancement du logiciel Notepad.exe.

Testez le blocage sur un compte de type administrateur de la machine.

Testez le blocage sur un compte de type utilisateur de la machine.

Avec un compte de type Utilisateur, copiez le fichier notepad.exe dans votre bureau, et renommez-le en notepad1.exe

Vérifiez que vous pouvez lancer le programme notepad1.exe

 

Test de stratégie de groupe :

Via les Stratégies présente dans la GPO Local d’un poste (en passant par la Configuration utilisateur \Modèle d’administration\Système), vous configurerez la GPO locale de façon à n’autoriser que les programme Wordpad.exe, Notepad.exe et calc.exe ainsi que la console MMC.
Vérifiez qu’aucun utilisateur ne peut lancer l’invite de commande en PowerShell.
Vérifiez que le menu Démarrer propose des applications qui ne peuvent pas être lancé.
Vérifiez que vous pouvez renommer cmd.exe en notepad.exe.
Vérifiez que cette méthode permet de lancer une invite de commande.
Lancez dans l’invite de commande des programmes comme Powershell.exe, iexplore.exe

 

Via les Stratégies présente dans la GPO Local d’un poste (en passant par la Configuration utilisateur \Modèle d’administration\Système\Options Ctrl+Alt+Supp )

Vérifiez que vous pouvez bloquer l’utilisateur pour éviter qu’il n’accède à l’écran de changement de mot de passe ou de verrouillage & fermeture de session.

Par un petit travail de réflexion et recherche trouver une méthode permettant alors de verrouiller ou fermer la session (éventuellement par script ).

 

Via les Stratégies présente dans la GPO Local d’un poste (en passant par la Configuration utilisateur \Modèle d’administration\Système\Accés au stockage Amovible)

Proposez et testez une méthode de durcissement d’un poste pour éviter une fuite de donnée par le biais d’une clef usb ou d’une carte de stockage.

Via les Stratégies présente dans la GPO Local d’un poste (en passant par la Configuration d’Ordinateur, Modèle d’Administration, Panneau de configuration, Personnalisation )..

Vous activerez un économiseur d’écran au bout de 10 minutes d’inactivité en forçant la saisie du mot de passe pour désactiver un écran.

Créer un compte UserA, via la GPO locale, on va tout simplement permettre à ce compte de se connecter en Bureau à distance sur la machine.
On permettra également à cet utilisateur de changer la date et l’heure de la machine.

Par contre on bloquera l’utilisation des compte Microsoft.

A l’aide de la GPO « Ouverture de session interactive : prévenir l’utilisateur qu’il doit changer son mot de passe avant qu’il n’expire » Je vous conseille de prévenir l’utilisateur qu’il devra changer le mot de passe 2 semaines avant car l’expiration du mot de passe peut l’empêcher de se connecter à la messagerie

novembre 30
TP Active directory 01

Vous disposer d'une forêt compo​sée de 2 domaines Active Directory qui viennent d'être installé.

Vérifier si vous retrouver dans les deux domaine Active Directory de votre forêt les groupes administrateurs de l'entreprise et administrateur du schéma.

Vérifier les types de groupe utilisés pour les groupes administrateur de l'entreprise et administrateur du schéma.

Vérifier que le compte administrateur du domaine racine de la forêt et le seul membre actuel du groupe Administrateurs de l'entreprise et administrateur du schéma.

Vérifier que dans un groupe local d'un domaine vous pouvez insérer des groupes globaux des autres domaines de la forêt

Vérifier qu'un groupe global ne pas incorporer que des groupes globaux de son propre domaine.

Vérifier qu'un groupe local peut incorporer des groupes globaux de n'importe quel domaine mais également des groupes universels.

Vérifier qu'un groupe local ne peut incorporer que des groupes locaux de son propre domaine.

Créer un compte superadmin dans le domaine racine de la forêt.
Placer ce compte dans le groupe "Administrateur du domaine" de son domaine.
Comment puis-je rendre ce compte Administrateur pour qu'il puisse gèrer également les utilisateurs du second domaine de la forêt.

Vérifier qu'un membre du groupe Administrateur de l'entreprise peut gérer les deux domaines AD

Sur une machine membre d'un domaine, vérifier qui est membre du groupe Administrateurs.
Est ce que si je veux créer un compte de technicien pour les postes en le plaçant dans le groupe Administrateur du domaine, argumenter votre réponse.



Créer sur le domaine racine de la forêt une console MMC capable d'afficher les utilisateurs et ordinateurs des deux domaines.


 



novembre 30
TP Synthèse 01

Protection contre les suppressions accidentelles

Unité d'organisation avec protection contre les suppressions accidentelles

  • Créer sur un DC Windows 2008 une Unité d'organisation.
  • Vérifier dans les permissions affectés à l'OU crée que le groupe « Tout le monde » possède une permission refusée pour Supprimer ou Supprimer la Sous-Arborescence.
  • A l'aide du menu contextuel, ( clic droit sur l'OU ), essayer de supprimer l'OU.
  • Vérifier dans les propriétés de l'OU sur l'onglet Objet, que l'objet est protégé contre les suppressions accidentelle.
  • Enlever la protection contre la suppression accidentelle sur l'OU et vérifier si les paramètres de sécurités sont changés.

Autorisation d'un compte utilisateur

  1. Créer le compte Robin, vérifier si le compte est protégé contre les suppressions accidentelles.
  2. Protéger le compte contre une suppression accidentelle.
  3. Vérifier l'impact sur les paramètres de sécurité du compte

 

Modifications des propriétés personnelles par les utilisateurs

  • Créer le compte Sean et ajouter le compte Sean en tant que membre du groupe Opérateur de Serveur
  • Tenter une connexion locale ou distante avec le compte Sean sur le contrôleur de domaine

RQ : A l'instar de Vista, Windows Server 2008 accepte plusieurs ouvertures de sessions locales simultanées.

  • Lancer la console UOAD et passer le contrôle de UAC en confirmant votre mot de passe.
  • Vérifier que Robin peut changer les éléments suivants sur son compte :

Onglet Général :    Bureau, N° de téléphone, Page Web
Onglet Adresse :    Ville code Postal et champs
Onglet téléphone : tous les numéros de téléphone

novembre 29
Révision Powershell

Introduction

·       Téléchargez un programme (un fichier exécutable) sur Internet. (Par exemple ici http://www.winform.fr/blog/Support/Nouveau%20dossier%20compress%C3%A9.zip )

·       Lancez le programme, que ce passe-t-il ?

·       Faites un clic droit sur le fichier, regardez ces propriétés, que devez-vous faire pour lancer le programme  sans avertissement ?

 

Testez les commandes courantes

PS > Get-Command

Liste les commandes de base des cmdlets et des autres commandes PowerShell.

PS > Get-ExCommand

Liste les commandes Exchange des cmdlets.

PS > Get-Process

Affiche la liste des processus tournant sur la machine locale.

PS > Get-Service

Affiche la liste des services s'exécutant sur la machine locale.

PS > Get-Eventlog

Affiche les informations du journal d'évènement local ainsi que son contenu.

PS > Start-Transcript

PS > Stop-Transcript

Permet d'enregistrer les informations d'une session PowerShell.

Cherchez de l’aide dans PowerShell

PS > Get-Help Get-Command

Pour lister l'ensemble des paramètres d'une cmdlets, vous pouvez utiliser la commande Get-Help que l'on peut comparer à la commande man du monde unix.

Plusieurs niveaux de détail peuvent aussi être sollicités par la commande get-help en ajoutant des paramètres.

PS > Get-Help Get-Command -Detailed

Le paramètre -detailled affiche en détail toutes les informations concernant les propriétés de la cmdlets get-command.

PS > Get-Help Get-Command -Full

Le paramètre -full affiche en détail toutes les rubriques d'aide de la cmdlets get-command.

PS > Get-Help Get-Command -Examples

Le paramètre -examples affiche des exemples d'utilisation de la cmdlets get-command.

PS > Get-Help Get-Command -Parameter commandType

Le paramètre get-help affiche en détail toutes les informations concernant le paramètre commandType de la cmdlets Get-Command.

Testez les commandes « DOS » dans une invite de commande PowerShell

PS > Net start

PS > Net session

PS > Net Share

PS > Net use

PS > Net start / ?

Gérez des alias à l’aide de get-alias

PS > Get-Alias

Cette commande permet d’afficher la liste de tous les alias présent actuellement sur la machine.

Retrouvez à quelle commande renvoie l’alias Man, la commande md, la commande ls, cd…

Comparez les 2 commandes

PS > Man Get-command 

PS > Get-Help Get-command 

 

Tapez la commande

PS > Get-Alias Dir

PS > Set-Alias totodismoi get-help

PS > totodismoi man

Dans une invite de commande Msdos

Dir /p

Dans l’invite PowerShell

PS > Dir /p

Expliquez le résultat

On supprime l’alias

PS > Remove-Item alias:totodismoi

 

 

 

Gestion des variables

Tapez la commande suivante pour initialiser la variable $a

PS > $a="toto"

Tapez la commande suivante pour visualiser le contenu de  la variable $a

PS > $a

Utilisation du pipe ( | )

Le pipe s’obtient par Algr+6 sur le clavier ( et non le pavé numérique ).

Tapez la commande suivante

PS > Get-Service

PS > Get-Service spooler

PS > Get-Service *sp*

PS > Get-Service spooler |stop-service

PS > Get-Service spooler |start-service

$psversiontable

 

Abaissez le niveau de sécurité de la stratégie d’exécution

PS > Get-executionpolicy

PS > Set-ExecutionPolicy Unrestricted

Abaisse le niveau de sécurité pour augmenter la compatibilité des scripts avancés (fonctions, …)

 

novembre 26
TP DNS 1

​A. Installation du rôle de Serveur DNS

A0. Installer le serveur DNS sur la machine

A1. Modifier si nécessaire l'adresse de votre serveur DNS à 127.0.0.1

A2. Vérifier le lancement du service DNS dans la console de gestion des services Windows que vous lancerez via la ligne de commande dns.msc

A3. Créer le domaine France.local et créer les enregistrements de classe A suivant

 
Machine
IP
Poste02 (machine n’existant pas !)
62.210.226.8
SRVB
192.168.0.10
SRVA
192.168.0.2
Poste01
192.168.0.10

créer une zone USA.local

Créer les enregistrements cname dans la zone USA.local

www.usa.local renvoie vers SrvA.france.local

mail.usa.local renvoie vers www.google.fr

 

Chercher comment créer  un sous domaine nommé Paca au sein du domaine France.local

 

Créer le domaine microsoft.com

Test

faites un ping sur xxx.france.local que se passe t'il.

Créer un enregistrement de classe A nommé xxx dans France.local qui renvoie vers 62.210.226.28

faites un ping sur xxx.france.local que se passe t'il, pourquoi ?

lancer Ipconfig /flushdns

faites un ping sur xxx.france.local que se passe t'il, pourquoi ?

ajouter dans le fichier host

62.210.226.12 xxx.france.local

faites un ping sur xxx.france.local que se passe t'il, pourquoi ?

 

 

 

Affichage du cache DNS

 

Afficher les enregistrements du cache du serveur DNS en demandant un affichage détaillé de la console DNS.
 
Vider le cache du serveur DNS

 

 

novembre 26
Etude de cas :

Vous devrez réaliser le TP et rendre un document d'étude de votre prestation dans lequel on aura les justifications des choix techniques et les scripts.

Toutes les opérations que vous avez vue en cours "DOS"  et que vous pouvez réaliser en scripts devrons être scriptés.

 

La société Wincloud vous demande d'installer un nouveau serveur de fichier sous Windows Server S2016.

Pour des raisons spécifiques le serveur ne sera pas dans un domaine Active Directory.

On souhaite avoir des disques dédiés pour les données et non des disques communs au système d'exploitation et aux données.

On souhaite créer des comptes d'utilisateurs pour accéder à des dossiers partagés. Par contre on souhaite pouvoir faire des ajouts de personnes qui auront les mêmes permissions que leurs collègues ou encore on veut pouvoir gérer un remplacement d'un utilisateur par un autre facilement.

Vous devrez tenir compte de cette contrainte dans votre étude.

 

On souhaite créer les comptes utilisateurs suivants :

  • Joe
  • William
  • Jack
  • Avrell

 

Joe aura accès à un dossier partagé nommé 01_Banque

William aura accès à un dossier partagé nommé 02_DRH

Jack aura l'accès exclusif au dossier 03_DSI

Avrell au l'accès exclusif à 04_Commercial

 

On crée un dossier partagé nommé 05_Commun qui sera accessible à tous les utilisateurs

Néanmoins les sous-dossiers auront des permissions spécifiques.

En particulier le dossier Code (qui sera un sous dossier de 05_Commun ) sera accessible uniquement à William et Jack

Le dossier ​(qui sera un sous dossier de 05_Commun ) Coffre_fort sera accessible uniquement à Jack et Avrell

Les deux derniers dossiers sont donc des sous dossiers du dossier 05_commun.

 

 

1.        Expliquer les raisons de bon sens qui pousse à avoir des disques dédiés pour les données. Donner un maximum de réponse succinctes…

2.        Créer une machine virtuelle sous HYPERV avec la technologie de virtualisation et de stockage la plus efficaces possible.

3.        Placer 2 ou 3 disques de moins de 2To chacun en raid logiciel en partageant une partie des disques pour créer un volume RAID.

4.        Expliquer pourquoi il faudra convertir une partie des disques en disque dynamique.

5.        Remarque : Dans la suite du cours vous verrez une autre méthode plus efficace pour créer de volume RAID

6.        Créer l'arborescence des dossiers demandés à l'aide d'un script

7.        Comment aller vous sécuriser les dossiers Coffre et Coffre fort ?

8.        Créer des groupes afin de sécuriser les partages, les groupes auront si possibles le nom des dossiers à sécuriser.

9.        Sécuriser le dossiers ( cette étape doit se faire via l’interface graphique à ce stade du cours, mais les permissions de partages peuvent être réalisées en script ).

10.   On souhaite déplacer les dossier partagés Commun de D ver E:

a)       Vérifier que le déplacement d'un dossier partagé va supprimer le partage.

b)       Pouvons-nous facilement garder les permissions NFTS initiale du dossier Commun, expliquer la problématique que l'on va rencontrer ! Donner une piste ou un script pour déplacer les données en gardant les permissions NTFS.

11.   On souhaite créer sur le disque E: un dossier nommé profil qui sera partagé sous de le nom de partage partage$, créer le lecteur E via l’interface graphique de Windows et le dossier partagé via un script.

12.   Expliquer pourquoi le partage "partage$" n'est pas visible dans quand on va explorer les partages à partir du serveur via l'explorateur Windows ( on tape \\localhost\ pour faire alors apparaitre les partagés)

13.   On souhaite quelques temps après la mise en place du serveur bloquer l'accès à Joe sur le dossier 05_Commun, comment pouvons-nous faire pour avoir le moins d'impact sur les groupes et les permissions en place.

14.   Expliquer comment vous aller procéder pour éviter que l'un des utilisateurs se connecte localement sur la machine.

15.   Expliquer sur une note technique pourquoi vous préconisez de mettre le serveur dans un local fermé à clef ou à défaut de verrouiller les disques durs dans des tiroirs fermé à clef avec un bios verrouillé par mot de passe.

16.   Créer un script permettant de voir qui est connecté sur le serveur de fichier et quel sont les fichiers ouverts.

17.   A la fin du script placer la commande "pause" pour que le résultat de la commande reste à l'écran tant que l'on a pas taper sur le clavier.

18.   Créer pour les utilisateurs un scripts permettant de se connecter au partage via une lettre de lecteur (M: )

 


 

novembre 23
TP 2018 NTFS et share

​Gestion des permissions sur les serveurs de fichiers

  1. A l'aide de la commande Net Share que vous lancerez dans une invite de commande récupérer la liste des dossiers partagées sur votre machine
  2. Créer le dossier C:\Public , partagé le dossier sous le nom de partage Share
  3. Quels sont les permissions sur le partage par défaut
  4. Corriger les permissions pour permettre au groupe Tout le monde de pouvoir écrire et lire et avoir le controle total sur le partage.
  5. Créer via l'explorateur WIndows un lecteur connecté sur le partage
  6. Créer via la commande net use f:\\localhost\public le lecteur F sur votre machine pointant sur le partage
  7. Créer un dossier Hide, partagez le dossier sous le nom de partage Hide$
  8. Vérifier que le dossier n'apparait pas sous l'explorateur Windows quand l'on parcout \\localhost
  9. Vérifier que le dossier apparait si l'on parcourt \\localhost\hide$
  10. Vérifier la présence de partage Admin$ et C$ sur quels dossiers pointent t'ils ?
  11. On reviens sur le dossier public,  on créer un dossier Comptabilité et on veut le rendre accessible uniquement pour les comptables. Créer le groupe global comptable.Donner lui les permissions NTFS  sur le dossier, retirer les autres permissions du dossiers pour les autres utilisateurs.
  12. Créer User03, placer le dans le groupe Comptable et vérifier qu'il accède sur le dossier Comptabilité en local ou via le réseau.
1 - 10Suivante
 

 À propos de ce blog

 
À propos de ce blog
Bienvenue dans les blogs SharePoint. Utilisez cet espace pour fournir un message bref concernant ce blog ou ses auteurs. Pour modifier ce contenu, cliquez sur « Modifier la page » dans le menu « Actions du site ».